Ohashi Wataru

  Ohashi Wataru

 

Ohashi a expérimenté depuis son plus jeune âge les soins traditionnels d’Orient.

Né en 1944, près d’Hiroshima (Japon), sa fragile constitution le prédisposait à toute sortes de maladies.
Il réussit à recouvrer puis à conserver une bonne santé grâce à ces  techniques de soin qui constituent désormais la base de son enseignement.

En 1970, Ohashi s’installe aux États-Unis après ses études à l’Université de Chuo. Dès son arrivé, il remporte un réel succès et la renommée de l’Ohashiatsu lui apporte de fameux clients comme : Liza Minelli, Martha Graham, George Balanchine, le premier ministre du Japon Ohira, le Dr Henry Kissinger et Lillian Bettencourt.

Après avoir fondé son école en 1974, il déposa la marque Ohashiatsu et commença à former, puis à envoyer vers d’autres écoles ses propres instructeurs. Il a également tenu des conférences, donné des cours dans des universités, des écoles professionnelles ainsi que dans des centres d’études orientales à travers le monde entier.

L’Ohashiatsu est une technique corporelle qui élève le shiatsu traditionnel japonais vers une expérience plus complète d’auto-développement et de guérison qui est bénéfique aussi bien pour celui qui la pratique que pour celui qui le reçoit.

Il a été perfectionné par Ohashi pendant de nombreuses années de pratique, d'enseignement et d'observation de la nature humaine.

Cette pratique comprend des techniques, des exercices, des méditations et aussi la philosophie orientale du soin. Un cours ou une séance d'Ohashiatsu est une expérience vraiment holistique qui implique le corps, le mental et l'esprit.

Au shiatsu traditionnel, qui s'exprime par des pressions sur différents points (tsubo) du corps afin de soulager douleurs, tensions, fatigue et autres symptômes, l’Ohashiatsu ajoute des composantes psychologiques et spirituelles.

Dans l’Ohashiatsu, on agit plutôt en percevant et en travaillant avec le flux général de l’énergie dans tout le corps qu'en travaillant sur des points spécifiques.

La qualité d’une séance ne dépend pas seulement de l’habileté technique du praticien mais aussi de l’empathie ou de « la connexion » qui s’établit entre le praticien et le receveur. Empathie, compassion et respect, sont considérés comme des qualités fondamentales aussi bien lors d'une séance que pendant un cours d'Ohashiatsu.

L’étude et la pratique de l’Ohashiatsu aident à développer la sensibilité et la conscience envers sa propre énergie Ki, cette force qui nous donne la vie.

L’Ohashiatsu travaille de façon à développer le flux de cette énergie à travers tout le corps afin d'atteindre un état d’équilibre et d'harmonie.
C’est cet équilibre qui favorise et maintient la santé et le bien-être.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×