Namikoshi Tokujiro

NAMIKOSHI Tokujiro (1905-2000)

Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l'origine du Shiatsu. Il a développé sa technique dès l'âge de sept ans alors qu'il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Il a constaté qu'elle se sentait mieux lorsqu'il usait de pression avec ses pouces au lieu d'effleurement et de massage. Ses maux ont finalement disparu et elle a vécu en bonne santé jusqu'à l'âge de 88 ans.


Monsieur Toru Namikoshi, fondateur et président de la « Nippon Shiatsu School » est le fils de Tokujiro Namikoshi. A ce jour, la « Nippon Shiatsu School » n'a cessé de se développer.
T. Namikoshi a mis l'accent sur la physiologie et l'anatomie pour rendre le Shiatsu plus accessible au mode de pensée occidental. Ce type de Shiatsu se pratique avec une relative aisance car il se passe aisément de références à la Chine et à sa médecine, et se concentre sur la technique du soin. Il est le Shiatsu des origines, avant tout une technique de toucher. Le Namikoshi Shiatsu combine les notions occidentales d'anatomie et de physiologie aux traditions orientales. Les praticiens se concentrent également sur les points de pression associés au système endocrinien qui forme un réseau de glandes chargées de faire circuler les hormones dans la totalité de l'organisme.


En 1940, le « Namikoshi Institute of Shiatsu Therapy » fut le premier à l'enseigner. En 1955, le ministre japonais de la Santé reconnaissait la validité du traitement Shiatsu véritable méthode de prévention des maladies. Cette technique a été importée en occident dans les années 1950 –1970. Et en mai 1997, l’Union Européenne l’identifiait comme l’une des huit méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses quinze états membres d’alors.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×