Le Yin et le Yang

Le Yin et le Yang

On appelle Yin-Yang la réunion des 2 parties opposées existant dans tous les phénomènes et objets en relation réciproques dans un milieu naturel. Les mécanismes de réunion et d’opposition peuvent se produire aussi bien entre deux phénomènes qui s’affrontent qu’au sein de deux aspects antithétiques coexistant dans le même phénomène.

La théorie Yin-Yang estime que le monde est un tout et que ce tout est le résultat de l’unité contradictoire des deux principes.

Pour d’anciens Chinois: « Il y a un Yin, il y a un Yang, cela se nomme le Tao », c’est à dire le Ciel et la Terre. Il ne peut y avoir de Yin sans Yang ni de Yang sans Yin.

Le Yang pur est le Ciel, le Yin trouble est la Terre. Le Tchi (KI) de la Terre monte comme nuage, et le Ki du Ciel descend comme pluie. 

Il en est ainsi du jour et de la nuit, le temps clair et le temps sombre, la chaleur et le froid, l’activité et le repos. Tout est constitué par le mouvement et la transformation des deux aspects.

 

Deux mondes en permanente confrontation

La vrai tradition chinoise a vite pris conscience du sens de la verticalité de l'homme, entre le ciel et la terre; un autre monde, en haut, mystérieux, inaccessible qu'il voue au spirituel; en dessous, à ses pieds, ce bas monde palpable, réformable, matériel et compact, qui le nourrit, dont il vit, manque ou abuse.

Deux mondes en permanente confrontation dont il est inéluctablement dépendant. Plongé dans un univers qui lui a donné vie, il en reçoit les bienfaits avec la chaleur, le feu, l'air qu'il respire, la nourriture. Il s'insère dans une chaîne sans fin.

L'homme est partie intégrante de la pulsation rythmique de l'univers, rythme régulier à deux temps de vie et de mort, d'alternance, et de va-et-vient, du jour et de la nuit lié à la course de son système solaire.

Le Yang est la période de chaleur et de clarté, le Yin est la période de froid et d'obscurité.

 

Signification du Yin et du Yang

La structure vivante est donc inscrite dans le modèle universel espace temps. Elle vit dans un espace sans cesse remanié. La course de sa propre planète et celle des étoiles, celle de l'univers tout entier lui imprime la marque du temps. La ronde du ciel est énergie et féconde la terre. Elle active toute vie potentielle. Tout ce qui est en haut active ce qui est en bas; tout ce qui est en bas reflète ce qui est en haut.

On comprend mieux alors la notion du Yang et du Yin (ce qui est en haut est énergie et Yang; ce qui est en bas est matière et Yin) qui représente deux valeur opposées de la hiérarchie active des rythmes temporo-spatiaux.

  • Le Yang c'est aussi le temps et l'esprit; c'est le Mouvement.
  • Le Yin c'est aussi l'espace mesurable, délimité, et le physique; c'est le Non-Mouvement.

Pas de Yin sans Yang, et inversement, sinon c'est la mort.

"Tout est dans tout; tout est Énergie."

 

 

Page d'accueil 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×