Le Makko-Ho

Le Makko-Ho

Pour la théorie :
« Le concept central de la médecine orientale réside dans la pensée que tous les problèmes physiques résultent d’un blocage du flux du Ki et qu’en rétablissant cette circulation, on soigne tous les maux. » Les méridiens sont les voies circulatoires de l’énergie, il en existe douze, liés deux par deux.

N’hésitez plus : passez à la pratique ! Il y a 6 exercices, il vous faut un petit quart d’heure pour les effectuer.

 

  

Exercice A (méridiens du poumon et du gros intestin) 

Voici le premier exercice de Zen visualisé de Shitzuto MASUNAGA, praticien d’un shiatsu relié à la médecine chinoise de la bonne circulation du Ki. Le Makko-ho visualisé "A" met en évidence les méridiens du poumon et du gros intestin.

Le méridien du poumon est en rapport avec la respiration, le méridien du gros intestin a pour fonction l’élimination des matières et des toxines. Le stress et la vie sédentaire sont souvent responsables de blocages énergétiques au niveau de ces méridiens.

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque matin que pour l’exactitude de la position.
Tenez-vous debout, les pieds un peu plus écartés que la largeur des épaules, la pointe des orteils doit se placer naturellement vers l’extérieur. Placez les mains derrière le dos, les paumes vers l’arrière et maintenez-les réunies par les pouces (si possible sinon par les doigts). Pensez que votre poids s’appuie principalement sur la base des orteils, puis penchez-vous en avant en expirant. Etirez les bras au dessus de vous en gardant les coudes tendus.
 

 

 

 

Exercice B (méridiens de la rate et de l'estomac) 

Voici le second exercice proposé pour une hygiène de corps et d'esprit par Shitzuto MASUNAGA. Le Makko-ho visualisé "B" met en évidence les méridiens de la rate et de l'estomac.

Les méridiens de la rate et de l'estomac sont essentiels au maintien d’une bonne santé. Ils sont souvent plus faibles lorsque la personne est fatiguée ou souffre d’une maladie chronique. Un déséquilibre énergétique dans ces deux méridiens sera souvent la cause de troubles digestifs.
La rate gouverne l’intellect : vous ruminez beaucoup ou vous faites inutilement du souci. 

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque matin que pour l’exactitude de la position.
Vous devez vous asseoir dans la position seiza (posture traditionnelle assise au Japon, dans laquelle on est assis bien droit, les jambes repliées sous les fesses) et vous inclinez doucement en arrière.
En vous inclinant en arrière, déplacez un peu les pieds en les sortant de sous les fesses, afin que celles-ci reposent sur le sol. Pour la plupart les genoux vont se relever, pas d’importance. Une fois que les genoux et le dos reposent au sol, étendez les bras pardessus la tête, enlacez les doigts et retournez les paumes sur votre tête. Si cette dernière étape est impossible, restez dans la dernière position, le dos incliné en arrière
.

 

 

 

Exercice C (méridiens du coeur et de l'intestin grêle)

Voici le troisième exercice de zen visualisé exercice de Zen visualisé proposé par MASUNAGA. Le Makko-ho visualisé « C » met en évidence les méridiens du cœur et de l’intestin grêle.

Un déséquilibre des méridiens du cœur et de l’intestin grêle se traduit le plus souvent par des problèmes cardio-vasculaires, une transpiration excessive, de l’agitation et de l’anxiété, des troubles digestifs, urinaires et de la confusion mentale.

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque matin que pour l’exactitude de la position.
Asseyez-vous à terre et rassemblez les plantes des pieds devant vous en pliant les genoux sur les côtés. Rapprochez vos pieds vers vous aussi près que possible en les relevant par les orteils. Penchez vous en avant en expirant et en gardant les cuisses aussi bas que possible.

 

 

 

Exercice D (méridiens du rein et de la vessie)

 

Un autre exercice sur les méridiens de MASUNAGA . Le Makko-ho visualisé « D » met en évidence les méridiens du rein et de la vessie.

Les méridiens du rein et de la vessie sont en rapport avec le système nerveux, la moelle et les os. Un déséquilibre de cet élément entraînera une fatigue générale, des problèmes ostéo-articulaires, urinaires ou neurologiques, des douleurs du dos voire impuissance ou frigidité.
 

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque jour que pour l’exactitude de la position.
Asseyez-vous les jambes tendues devant. Rassemblez les talons mais pas les orteils. Gardez les genoux tendus et essayez de laisser les jambes en contact avec le sol autant que possible. Puis penchez le haut du corps et étendez les bras vers les orteils. Tournez les paumes vers l’extérieur afin que les pouces soient dirigés vers les talons.

    

 

 

Exercice E (méridiens du gouverneur du coeur et du triple réchauffeur)

 

Voici l’avant-dernier exercice Zen de MASUNAGA.
Pour vous donner une idée des méridiens, je ne peux que vous convier à aller sur ce
site avec un résumé de l’étirement des méridiens là en pdf. Le Makko-ho visualisé « E » met en évidence les méridiens du gouverneur du cœur et du triple réchauffeur.

Le méridien du gouverneur du cœur se charge de défendre le cœur contre le stress, les émotions, les infections, la chaleur. Le méridien du triple réchauffeur équilibre l’énergie dans l’ensemble du corps et la conduit dans les autres organes. 

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque jour que pour l’exactitude de la position.
La posture E est inconfortable pour certains, aussi devez-vous trouver le meilleur moyen d’éviter les faux mouvements. La posture assise idéale est la position de lotus du Yoga ou de la méditation Zen. Dans cette position, les jambes sont croisées et chaque pied est placé sur l’autre cuisse. Le « demi-lotus », où seul un pied est posé sur la cuisse opposée convient aussi. Mais on peut aussi effectuer l’exercice les jambes croisées, sans mettre aucun pied sur la cuisse opposée. Le mieux est de placer les genoux le plus près du sol, mais sans forcer. Ensuite, croisez les bras et saisissez les genoux opposés. Le bras situé du côté de la jambe placée au-dessus doit également être au-dessus de l’autre bras. Penchez-vous aussi bas que possible en avant pour amener le front à toucher le sol. Au lieu de garder le dos droit, penchez-vous en avant et laissez tomber la tête. Amenez juste le corps vers l’avant avec la sensation de le pousser vers les pieds.
Respirez comme ceci au minimum trois fois en tenant la position. Les lignes de tension sont les méridiens mis en avant dans cet exercice.

    

 

Exercice F (méridiens du foie et de la vésicule biliaire)

Voici le dernier exercice de base, en sachant que MASUNAGA propose, pour encore plus d’harmonisation du corps et de l’esprit, de multiplier les exercices sur les méridiens les plus déséquilibrés, en gardant le minimum par jour des 6 exercices que je vous ai montré. Le Makko-ho visualisé « F » met en évidence les méridiens du foie et de la vésicule biliaire.

Les méridiens du foie et de la vésicule biliaire jouent un rôle important dans le métabolisme et sur un plan psychique. Ils sont impliqués dans toutes les formes d’action et de prise de décision. Un blocage énergétique au niveau de ces méridiens sera à l’origine de troubles digestifs, de maux de tête, de tensions musculaires, de troubles psychiques et de syndromes dépressifs.

L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque jour que pour l’exactitude de la position.
Asseyez-vous par terre les deux jambes écartées. Détendez-vous et écartez les jambes au maximum. Certains peuvent complètement allonger les jambes et faire le grand écart, mais la plupart des gens font un angle obtus avec leurs jambes. L’important est de garder les genoux tendus pour maintenir les jambes au sol. Ensuite, accrochez-vous les mains bien haut au-dessus de la tête et tournez les paumes vers le plafond. Raidissez les coudes et inclinez-vous sur un côté. Penchez-vous jusqu’au pied en tenant la paume du même côté tournée vers le bas. Regardez toujours en avant lorsque vous vous penchez d’un côté. Au lieu de tourner le torse face à la direction où vous vous inclinez, faites face à l’avant et penchez-vous de côté.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×